Pauvre Rembrandt, pauvre de moi !

"Quand une personne se sent obligée de vous complimenter sur votre travail, elle le fait presque toujours en se référant à une grande figure de l'histoire de l'art. Il y a longtemps, à l'époque où je réalisais des monotypes rehaussés d'encre en utilisant la même technique que lui, c'était le grand Paul Klee qui était invariablement invoqué dès qu'il s'agissait de saluer mes œuvrettes de jeunesse (cf. exposition à la galerie La Roue, Paris, 1972).

Aujourd'hui, patatrac ! c'est ce pauvre Rembrandt que l'on appelle à la rescousse. Il est vrai que l'œuvre de ce géant me fascine et m'habite, que je me sens des affinités avec elle et vrai aussi que je prends presque toujours mon propre visage comme sujet d'inspiration. Mais cette comparaison, de peu d'intérêt d'ailleurs, devrait s'arrêter là. Au-delà, elle frise le ridicule (en ma défaveur).

Mon énervement devant cette allusion trop souvent entendue s'est trouvé un défouloir au printemps dernier, avec ma participation à une exposition collective organisée par la galerie Le Rayon Vert, à Nantes, sur le thème "détournements". J'avais acheté sur e-Bay un encadrement bon marché, avec son chromo représentant un autoportrait célèbre de Rembrandt, et un cartel en aluminium singeant celui des musées. Outrepassant un vrai sentiment d'impiété, je me suis permis de retoucher cette image à la peinture à l'huile, pour la transformer en mon propre autoportrait. J'y ai pris beaucoup de plaisir, un plaisir presque salutaire. Par la suite, après avoir numérisé cette première peinture, j'en ai réalisé un certain nombre de variations, en utilisant différentes techniques : l'huile, la cire, l'encre lithographique ou l'aquarelle."

Jean-Luc Giraud.

P.S. : Un rêve enfantin : le grand maître me disant avec indulgence : "C'est vraiment pas mal, on dirait du Giraud !".

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player