Marcel Dhièvre

Né le 23 juillet 1898 à Laneuville-au-Pont, Haute-Marne, décédé le 27 novembre 1977 à Saint-Dizier.

Dernier enfant d’une famille d’ouvriers agricoles, né paralysé de la main droite, Marcel Dhièvre avait un caractère très indépendant. Peu scolarisé, il échappe à la guerre, travaille dans des fermes puis s’installe à Saint-Dizier où il est d’abord charpentier à la SNCF. C’est en 1923 que, trois ans après son premier mariage, il ouvre sa boutique de bonneterie lingerie et vêtements de travail au quartier de La Noue, 478 Avenue de la République, à Saint-Dizier.

Il divorce, se remarie en 1937 et commence à embellir ses lieux de vie : sa maison d’Eurville, la clôture de son jardin et la vitrine de son magasin, « Au Petit Paris », dont il n’entreprendra de décorer la façade, puis tout l’intérieur, qu’à partir des années 1950, et surtout après sa retraite où, au prix d’un travail quotidien, il transforme sa modeste boutique en un joyau d’art naïf, bien connu des amateurs d’art singulier.

Inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1984, le Petit Paris de Marcel Dhièvre était, vingt ans après la mort de son auteur, dans un état de délabrement avancé. Racheté par une artiste, puis revendu à la municipalité, il vient de faire l’objet d’une campagne remarquable de réhabilitation qui a permis sa réouverture pour les Journées du Patrimoine 2012.

Photo : © archives Francis Dhièvre

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player