Jean-Pierre Pailler

Né en 1950 à Paris.

Enfant unique, sensible et réservé, élevé dans la petite banlieue tranquille d’Issy-les-Moulineaux, il découvre son amour de la nature en fréquentant le beau parc municipal situé sous les fenêtres de l’appartement de ses parents. De tempérament rêveur et visuel, il s’adapte difficilement aux études et sera durablement marqué par la révolte de Mai 68, à l’origine de tous ses engagements. Il déménage à Paris, se passionne pour l’entomologie, accumule les petits boulots d’intérim et travaille dans la Banque, où il rencontre son épouse, dont il aura quatre enfants. Puis, en pleine période hippie, il fait son retour à la nature, d’abord dans le Tarn, où un ami l’initie à la sérigraphie, puis, en 1976, dans l’Aveyron, à Villefranche-de-Rouergue, où il exerce plus de trente ans la profession d’imprimeur-sérigraphe et vit toujours actuellement.

Dans son temps libre, Jean-Pierre Pailler a toujours dessiné – à la plume, ou au crayon fusain et au pastel, à l’estompe –, et confectionné toutes sortes de ‘bizarreries’ en argile séchée et peinte, en pâte à sel ou en éléments végétaux. Il pratique également la macrophotographie, qui lui permet d’explorer tout l’inframonde de la nature qui l’environne. Mais, d'humeur amicale et généreuse, il consacre aussi une grande partie de son temps au militantisme politique et à une association, Hors cadre, qui a repris récemment son entreprise d’imprimerie pour en faire un lieu actif de microédition.

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player