Un musée pour l'art forain ?


Avec ses carrousels de chevaux de bois et ses frontons de baraques richement décorés, ses jeux de massacre et ses cibles de tir animées, l’art forain traditionnel, variété moderne de l’art populaire à l’époque des balbutiements de la civilisation industrielle, est encore mal connu en France. Ce n’est pas faute pourtant d’avoir vu, sur la place du village, dans un grand nombre de communes françaises, une multitude de manèges : 3600 environ, un pour dix communes, au début du 20ème siècle.

Artension n° 30

Décembre 1991 -

Janvier 1992

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player