Danielle Aubin-Arnaud

la "dame aux coquillages"

Née aux Sables-d’Olonne, habitant au quartier de l’Île Penotte.

Sablaise d’origine, fille d’un entrepreneur local, Danielle Aubin a commencé à décorer les murs des venelles de son quartier en septembre 1997 : pour relever le pari de ses amis la défiant de faire une fresque avec les ‘écobeuils’, reliefs du repas de fruits de mer qu’ils venaient de partager. D’abord elle a réalisé Neptune, puis le dragon protecteur de sa boîte aux lettres, avant de répandre son art dans tous les coins et recoins des rues avoisinantes : avec l’accord de ses voisins, de la municipalité, et de l’architecte des Bâtiments de France.

Aujourd’hui tout un bestiaire, terrestre ou maritime, et d’innombrables chats, diverses figures mythologiques, ou de nombreuses compositions encadrées comme des tableaux ornent les murs de l’ïle Penotte, devenu l’été le quartier le plus visité de la ville. Grande voyageuse, Dan’ Aubin va chercher parfois ses matériaux jusqu’à Tahiti mais tire parti surtout des bigorneaux, moules, palourdes, ormeaux ou coquilles St Jacques de la région. Très décoratif et plein de fantaisie, son art rappelle parfois les têtes de Maisonneuve et elle est heureuse de mentionner son grand prédécesseur à La Chaume, Hippolyte Massé.

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player