Roger Chomeaux, dit Chomo

Né le 28 janvier 1907 à Berlaimont (Nord), mort le 19 juin 1999 à Achères-la-Forêt (Seine & Marne)

De milieu modeste, formé d’abord en peinture et sculpture aux Ecoles Académiques de Valenciennes, Roger Chomeaux a poursuivi ses études à l’école des beaux-arts de Paris où il a gagné plusieurs prix. Marié, père de quatre enfants, il trouve ensuite un emploi comme artiste décorateur, une situation plutôt aisée qu'interrompt brutalement la guerre. Revenu très éprouvé d’un an de captivité en Pologne, il se radicalise et ne se consacre plus qu’à la création, exerçant divers petits boulots pour survivre.

Après une retentissante exposition chez Jean Camion, rue des Beaux arts, au printemps 1960, il quitte Paris définitivement et va s’installer, seul, en forêt de Fontainebleau, sur un terrain acheté par son épouse sous l'Occupation. C’est là que, vivant en ermite, dans le plus grand dénuement, il crée son Village d’Art Préludien – l’Eglise des Pauvres, le Sanctuaire des Bois Brûlés et le Refuge –, une série de bâtiments en plâtre, grillages, bouteilles et bois mort, destinés à abriter ses oeuvres et qui feront l’objet de nombreux reportages au cours des années 1970 et 1980.

Chomo, qui se faisait fort d’expérimenter tous les matériaux à sa portée, se disait inspiré par l’Invisible et recevait rituellement les visiteurs les samedis, dimanches et fêtes. Avec un vieux magnétophone, il se livrait à de nombreuses expériences musicales et a également enregistré un grand nombre de poèmes. Son oeuvre finale, synthèse de toutes ses recherches, est Le Débarquement Spirituel, un film récapitulant tous les thèmes de son inspiration et tourné la nuit en collaboration avec Clovis Prévost, assisté de Jean-Pierre Nadau.

Le village d'art préludien

Sculptures

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player